Ermanaric Amal 1 2a

Nom de naissance Ermanaric Amal
Identifiant Gramps I2627
Genre masculin
Âge au décès environ 59 ans

Événements

Événement Date Lieu Description Sources
Naissance [E3736] vers 317      
Décès [E3737] vers 376      

Parents

Relation avec la souche Nom Date de naissance Date de décès Relation dans la famille (si différent de la naissance)
Père Achiulf Amal [I2626]vers 290
    Le frère     Wuldulf Amal [I2625] vers 310 avant 376
         Ermanaric Amal [I2627] vers 317 vers 376
    La sœur     Ansila Amal [I2628]
    Le frère     Ediulf Amal [I2629]

Anecdote

*** INDIVIDU, FILIATIONS & RELATIONS TRES DOUTEUX ***
Pas de source crédible, que des recopies entre bases généalogiques.
(10 Septembre 2009)

Anecdote

Roi des Goths

Anecdote

Ermanaric (en langue gotique Aírmanareiks, en vieux norrois Jörmunrek(kr), en latin Ermanaricus passé à la langue allemande médiévale Ermenrîch; † 376) fut le roi Ostrogoth attesté historiquement. Il fait partie des Amales. Son royaume était situé en Ukraine actuelle entre les rivières du Don et du Dniestr mais les historiens actuels ne connaissent pas avec précision son étendue.

Ermanaric est mentionné dans deux sources romaines : les Res Gestae d'Ammien Marcellin[1] au IVe siècle et "Getica" de Jordanès[2], au VIe siècle. Selon Ammien, Ermanaric est un "roi très guerrier"[3] craint de ses voisins. Il règne sur un territoire étendu et fertile [4]. Attaqué soudainement par les Huns, il tente de se battre, mais, effrayé par les rumeurs circulant sur ses ennemis, il se suicide. Jordanès, qui vécut plusieurs siècles après les faits, fait un récit plus détaillé que celui d'Ammien, avec lequel il diffère sur plusieurs points. D'après Jordanès, Eramanaric a conquis le territoire de nombreuses tribus guerrières du nord[5] et Jordanès dit bien d'autres choses encore. Pour les connaitre, vous pouvez lire son texte, et puis après vous pourrez venir en rendre compte scientifiquement sur cette page pour continuer l'article, mais moi, je n'ai pas envie de le faire maintenant.

Jordanès déclare que le roi a mis à mort une jeune femme appelée Sunilda en l'attachant à quatre chevaux sauvages et l'écartèla ainsi, parce que son mari l'avait déloyalement abandonné. Les deux frères de cette dernière, Sarus et Ammius, blessèrent sévèrement Ermanaric. Il existe des variations sur cette dans la littérature germanique médiévale, y compris en Angleterre et en Scandinavie (voir les fils de Jonakr).

[source Wikipedia]

Arbre généalogique

  1. Achiulf Amal [I2626]
    1. Ansila Amal [I2628]
    2. Ediulf Amal [I2629]
    3. Wuldulf Amal [I2625]
    4. Ermanaric Amal

Ascendants

Références des sources

  1. Daniel de Rauglaudre / Roglo: Roglo - base de données généalogiques - www.roglo.eu [S0072]
  2. Wikipedia [S0052]
      • Page : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ermanaric