Saint Hugues de Cluny 1 2 3

Nom de naissance Saint Hugues de Cluny
Nom de naissance Hugues le Grand de Semur en Brionnais
Nom de naissance Hugo
Identifiant Gramps I3764
Genre masculin
Âge au décès environ 89 ans

Événements

Événement Date Lieu Description Sources
Naissance [E4822] vers 1020 Semur en Brionnais, Charolais Brionnais - Saône et Loire (71), Sud Bourgogne, France    
Décès [E4823] 1109 Cluny, Saône et Loire, Bourgogne, France    

Parents

Relation avec la souche Nom Date de naissance Date de décès Relation dans la famille (si différent de la naissance)
Père Dalmas Ier le Grand de Semur en Brionnais [I3269]estimée vers 10001048
Mère Aramburge de Vergy [I3270]vers 999
    Le frère (germain)     Geoffroy II de Semur en Brionnais [I3763] vers 1070
    La sœur (germaine)     Helie de Semur en Brionnais [I3267] vers 1016 22/4/1055
         Saint Hugues de Cluny [I3764] vers 1020 1109
    Le frère (germain)     Damas de Semur en Brionnais [I3765]
    Le frère (germain)     Joceran de Semur en Brionnais [I3766] estimée 1048
    Le frère (germain)     André de Semur en Brionnais [I3767]
    La sœur (germaine)     Mahaut de Semur en Brionnais [I3768]
    La sœur (germaine)     Aelis de Semur en Brionnais [I3769]
    La sœur (germaine)     Cécile de Semur en Brionnais [I3770]

Media

Anecdote

Hugues de Cluny (1024-1109), parfois appelé Hugues le Grand ou Hugues de Semur [en Brionnais], est le sixième abbé de Cluny, de 1049 à 1109. Il a été canonisé par l'Église catholique ; sa fête est le 29 avril.

Il est issu d'une famille aristocratique de châtelains, liée aux Carolingiens et peut-être aux Capétiens. Son père est Dalmace Ier, baron de Semur en Brionnais (1020-1068), dont le nom (Dalmatius) est de souche gallo-romaine, et issu de Brioude. Les barons de Donzy en Nivernais, les Damas, sires de Cousan en Forez, les comtes de Chalon ... sont ses parents.

Entré au monastère à l'âge de quinze ans, il est nommé prieur à vingt ans. En 1049, il devient l'abbé de Cluny où il est formé par son prédécesseur, Odilon de Cluny.

En 1054, avec son frère Geoffroy, il fonde le premier prieuré de bénédictines de Marcigny dépendant de Cluny.

Sous son abbatiat, l'ordre de Cluny va s'étendre de l'Angleterre à la Pologne et de l'Allemagne à l'Italie et l'Espagne.

Il mit en chantier la 3e abbatiale de Cluny, qui deviendra au début du XIIIe siècle la plus grande construction en Europe et le demeurera jusqu'au XVIe siècle. Hugues fut le principal artisan du mouvement monastique clunisien pendant le dernier quart du XIe siècle.

Les relations d'Hugues avec Ferdinand Ier et Alphonse VI de Castille, ainsi que son influence sur le pape Urbain II, qui fut avant son élection grand prieur à Cluny même sous l'abbatiat d'Hugues, firent de ce dernier l'une des plus puissantes et influentes figures de la fin du XIe siècle. De plus, comme parrain d'Henri IV, empereur d'Allemagne, il joua également un rôle dans son conflit avec le pape Grégoire VII au cours de la Querelle des Investitures. Il refusa l’offre de Guillaume le Conquérant de réformer les monastères saxons.

[source Wikipedia]

Anecdote

Dès le début du haut Moyen Âge, et jusqu'au commencement du XIVe siècle, le Brionnais (Saône et Loire - Bourgogne) fut le siège d'une puissante baronnie, celle des barons de Semur.

Faute de documents, les origines de la famille de Semur en Brionnais sont obscures. Sans doute, séduit par le site, un seigneur de passage dans la région, Freelan de Chamill / Freelan de Chamelet, fit-il construire un château féodal au sommet du promontoire de Semur, dominant et contrôlant ainsi la vallée de la Loire.

La baronnie se développa alors sous l'impulsion des seigneurs de Semur, dont certains connurent gloire et puissance, tel Dalmace Ier, dit Dalmace le Grand de Semur (1000 ? à 1048).
L'un de ses fils, Hugues - le futur saint Hugues - (1024-1109), deviendra grand abbé de Cluny et jouera un rôle important dans toute la chrétienté.
Une fille de Dalmace, Hélie, épousa le duc de Bourgogne Robert Ier. Le fait même qu'une fille de la seigneurie de Semur ait été choisie pour femme par l'un des princes les plus puissants de France, et sans doute de la chrétienté, montre bien que la famille de Semur, au XIe siècle, était considérée.

Pendant plusieurs siècles, la baronnie de Semur va connaître prospérité et sécurité. Cette puissance, le calme relatif de la province brionnaise, l'encouragement, la protection et l'aide apportés par la famille des barons, tout cela peut expliquer partiellement la mise en chantier, dès le XIe siècle, de plusieurs églises dans le Brionnais. Le premier couvent de femmes dépendant de Cluny fut également fondé à Marcigny. L'influence spirituelle d'Autun, centre religieux important du monde de la chrétienté, et de Cluny, qui connut un rayonnement sans précédent aux XIe siècle et XIIe siècle, essentiellement sous l'autorité de saint Hugues, grand abbé de Cluny, constitue également une explication.

[source Wikipedia]

Anecdote

La généalogie des seigneurs de Semur en Brionnais (Saône et Loire - Bourgogne - France) est stipulée dans une généalogie du milieu du XIIème siècle conservée au cartulaire du prieuré de Marcigny (Saône et Loire). [source Medieval Lands]

Les vestiges du prieuré de Marcigny sont désormais le musée de la Tour du Moulin.

Arbre généalogique

  1. Dalmas Ier le Grand de Semur en Brionnais [I3269]
    1. Aramburge de Vergy [I3270]
      1. Damas de Semur en Brionnais [I3765]
      2. André de Semur en Brionnais [I3767]
      3. Mahaut de Semur en Brionnais [I3768]
      4. Aelis de Semur en Brionnais [I3769]
      5. Cécile de Semur en Brionnais [I3770]
      6. Joceran de Semur en Brionnais [I3766]
      7. Geoffroy II de Semur en Brionnais [I3763]
      8. Helie de Semur en Brionnais [I3267]
      9. Saint Hugues de Cluny

Ascendants

Références des sources

  1. Wikipedia [S0052]
  2. Daniel de Rauglaudre / Roglo: Roglo - base de données généalogiques - www.roglo.eu [S0072]
  3. Charles Cawley: Medieval Lands - Foundation for Medieval Genealogy [S0099]