la Sklérène 1

Nom de naissance la Sklérène
Identifiant Gramps I2976
Genre féminin

Parents

Relation avec la souche Nom Date de naissance Date de décès Relation dans la famille (si différent de la naissance)
Père Romain Sklèros [I2972]
         la Sklérène [I2976]

Familles

    Famille de Constantin IX Monomaque et la Sklérène [F1306]
Non mariés Conjoint Constantin IX Monomaque [I2974] ( * 1000 + 11/1/1055 )

Anecdote

Constantin IX Monomaque (1000 - 11 janvier 1055) fut empereur byzantin du 12 juin 1042 au 11 janvier 1055.

Constantin Monomaque est le fils de Théodose Monomaque, bureaucrate important sous Basile II et Constantin VIII. Il est le grand-père de Vladimir II Monomaque, grand-duc de Kiev. Monomaque, leur nom de famille, signifie « celui qui combat seul ».

Il épousa d'abord une noble byzantine, Pulchérie Sklérina († 1042), et eut pour enfant Marie Monomaque († 1067), mariée à Vsevolod Ier, grand-duc de Kiev.

Il se remarie le 11 juin 1042 avec l'impératrice Zoé (978 † 1050), dont il était l'amant et qui l'associe au trône impérial. Après son mariage, Constantin mena une vie quasi conjugale avec une nièce de sa première épouse, surnommée la Sklérène, qui mourut d'une maladie pulmonaire en mars 1044.

Son règne est marqué par l'affaiblissement de l'administration provinciale, la consolidation de la puissance féodale et la perte des possessions siciliennes et italiennes de Byzance.

Constantin IX, par ses fantaisies, a contribué à l'épuisement du trésor impérial qu'avaient accumulé ses prédécesseurs. Ce trésor manquera cruellement pour la lutte qui s'engagera plus tard contre les Turcs.

Il dut combattre les insurrections de Georges Maniakès en 1043 et de Léon Tornikios en 1047, lutter contre l'apparition de nouveaux ennemis, les Turcs Seldjoukides en Orient, les Normands, les Petchenègues, les Oghouzes et les Coumans en Occident, et faire face au schisme de 1054 entre Rome et Constantinople.

Malgré les désastres successifs qui marquèrent son règne, Constantin IX encouragea les arts et les sciences, s'entourant d'hommes capables, parmi lesquels l'historien Michel Psellos, le juriste Jean Xiphilin, le poète Jean Mauropous et l'administrateur Constantin Likhoudès : c'est à ces hommes que l'on doit la renaissance, en 1045, de l'Université de Constantinople.

Demeuré seul empereur à la mort de Zoé en 1050, Constantin IX mourut le 11 janvier 1055 de pleurésie.

[source Wikipedia]

Arbre généalogique

  1. Romain Sklèros [I2972]
    1. la Sklérène
      1. Constantin IX Monomaque [I2974]

Ascendants

Références des sources

  1. Wikipedia [S0052]