Ebles Manzer de Poitou 1 2 3 4

Nom de naissance Ebles Manzer de Poitou
Nom de naissance Eble Mancer
Nom de naissance Ebalus Mancer
Identifiant Gramps I1841
Genre masculin
Âge au décès environ 65 ans

Événements

Événement Date Lieu Description Sources
Naissance [E2983] vers 870      
Décès [E2984] 935      

Parents

Relation avec la souche Nom Date de naissance Date de décès Relation dans la famille (si différent de la naissance)
Père Ramnulf II de Poitiers [I1843]8501/8/890 (Julien)
Mère Ermengarde [I1844]
         Ebles Manzer de Poitou [I1841] vers 870 935
    La sœur (germaine)     Arsende de Poitiers [I1918] vers 870
 
Père Ramnulf II de Poitiers [I1843]8501/8/890 (Julien)
Belle-mère Adda [I1920]
    Le demi-frère consanguin     Ramnulf III de Poitiers [I1919]

Familles

    Famille de Ebles Manzer de Poitou et Emilienne [F0747]
Mariés Femme Emilienne [I1842] ( * + après 936 )
  Enfants
Nom Naissance Décès
Guillaume III Tête d'Étoupe de Poitiers [I1840]91029/3/963 (Julien)

Anecdote

Ebles Manzer (c’est-à-dire le Bâtard), né vers 870, mort en 935, comte de Poitiers de 890 à 892 et de 902 à 934. Il succède à son père Ramnulf II.

Bien qu'intronisé comte par son père Ramnulf II, il doit s'enfuir devant Aymar de Poitiers, soutenu par Eudes Ier de France, qui prend Poitiers en 892 et l'installe dans le comté. Ebles, quant à lui, trouve refuge chez Guillaume le Pieux, qui en profite pour faire passer l’Aquitaine sous sa coupe.

En 902, Ebles se lance à la conquête de son comté avec une armée prêtée par le comte d'Auvergne Guillaume le Pieux, son parent. Il prend Poitiers en l'absence d'Aymar puis le vainc. Charles III le Simple, avec qui Ebles a été élevé, l'investit comte de Poitou, seul titre qu'il ait jamais porté.

Ebles attribue l'abbaye de Saint-Maixent au vicomte Savary Ier de Thouars qui l'a soutenu. Il restructure le Poitou en créant de nouvelles vicomtés à Aulnay et à Melle (Deux-Sèvres) et supprime la vicomté de Poitou à la mort de son détenteur Maingaud en 925.

En 904 il conquiert le Limousin. En 911 Ebles est à Chartres dans l'armée qui combat Rollon à la colline de Lères[1] (voir traité de Saint-Clair-sur-Epte).

Guillaume le Jeune, héritier de Guillaume le Pieux, puis son frère et successeur Acfred meurent en l'espace d'un an en 927. Acfred ayant fait d'Ebles son héritier, il se retrouve ainsi duc d'Aquitaine, comte du Berry, d'Auvergne et du Velay.

En 929, le roi Raoul essaie de réduire le pouvoir d'Ebles Manzer. Il lui retire d'abord le Berry, puis en 932 il transfère le titre de duc d'Aquitaine et le comté d'Auvergne au comte de Toulouse Raymond III Pons. En outre le territoire de la Marche qui dépendait des seigneurs de Charroux, vassaux d'Ebles, est transformé en comté indépendant.

Il épousa Émilienne dont il eut deux fils, Ebles, évêque de Limoges, et Guillaume III de Poitiers.

[source Wikipedia]

Anecdote

www.roglo.eu donne Ebles Manzer et Arsende comme enfants de Ermengarde. Il s'agit d'une erreur car ces deux naissances ont illégitimes.

Arbre généalogique

  1. Ramnulf II de Poitiers [I1843]
    1. Ermengarde [I1844]
      1. Arsende de Poitiers [I1918]
      2. Ebles Manzer de Poitou
        1. Emilienne [I1842]
          1. Guillaume III Tête d'Étoupe de Poitiers [I1840]

Ascendants

Références des sources

  1. Wikipedia [S0052]
  2. Jean-Pierre De Palmas [samlap - Geneanet] [S0065]
  3. Daniel de Rauglaudre / Roglo: Roglo - base de données généalogiques - www.roglo.eu [S0072]
  4. Charles Cawley: Medieval Lands - Foundation for Medieval Genealogy [S0099]