Cenwulf de Mercie 1 2 3

Nom de naissance Cenwulf de Mercie
Nom de naissance Coenwulf of Mercia
Identifiant Gramps I3738
Genre masculin
Âge au décès inconnu

Événements

Événement Date Lieu Description Sources
Naissance [E10416]        
Général

Les objets référencés par cette note ont été référencés mais sont absents, c'est pourquoi ils ont été créés quand vous avez utilisé la vérification et la réparation de l'arbre à la date du 14.04.2016 19:23:56.

Décès [E4795] 821 Holywell, Flintshire, Pays de Galles    

Parents

Relation avec la souche Nom Date de naissance Date de décès Relation dans la famille (si différent de la naissance)
Père Cuthberht de Mercie [I6134]
         Cenwulf de Mercie [I3738] 821

Familles

    Famille de Cenwulf de Mercie et Ælthryth [F1823]
Mariés Femme Ælthryth [I3739] ( * + ... )
  Enfants
Nom Naissance Décès
Eadburga de Mercie [I3737]

Anecdote

Coenwulf (ou Cenwulf) fut roi de Mercie de décembre 796 jusqu'à sa mort, en 821. Il descendait d’un frère du roi Penda, roi de Mercie au milieu du viie siècle. Lorsque le roi Offa mourut, en 796, son fils Ecgfrith lui succéda, mais il ne régna que cinq mois, et Coenwulf monta sur le trône la même année. Dès son avènement, il dut écraser une révolte des habitants du Kent, dont Offa s'était rendu maître. Eadberht Præn revint de son exil en Francie pour faire valoir ses droits. Pour pouvoir mater la révolte, Coenwulf dut attendre que le pape Léon III lui donnât raison ; dès que l’anathème papal eût été lancé contre Eadberht, Coenwulf envahit le Kent, captura le roi, puis lui fit crever les yeux et couper les mains . Le royaume d'Est-Anglie, entraîné par Eadberht, se souleva aussi contre le nouveau roi Coenwulf, comme en atteste la réapparition d’une frappe de monnaies locale qui dura jusqu’en 805, année de la reconquête de l’Est-Anglie par les Merciens. Coenwulf mena aussi plusieurs campagnes contre les Gallois, et apparemment une seule contre les Northumbriens (en 801), bien qu’il semble avoir soutenu en sous-main les adversaires du roi northumbrien Eardwulf de Northumbrie.
Coenwulf entra aussi en conflit avec Wulfred, archevêque de Cantorbéry, en particulier pour savoir si le pouvoir séculier pouvait ou non contrôler les maisons religieuses, comme les monastères. L’antagonisme entre le roi et l’archevêque Wulfred fut tel que ce dernier ne put exercer son ministère pendant au moins quatre ans. Un début d’accord entre les deux parties survint après la mort de Coenwulf, sous son successeur le roi Ceolwulf (en 822), mais le problème ne trouva vraiment de solution qu’en 826, après négociations entre l’archevêque et la fille de Coenwulf, Cwoenthryth, qui avait bénéficié de larges dotations en terres d’église.
Selon une légende postérieure à la conquête normande, Cynehelm, le fils de Coenwulf, aurait été assassiné par son oncle, Ceolwulf, qui lui-même ne régna que deux ans avant d'être déposé : la famille de Coenwulf perdit ensuite définitivement le pouvoir. Coenwulf fut le dernier roi de Mercie à exercer une réelle domination sur les autres royaumes anglo-saxons : dix ans après sa mort, l’ascension du Wessex commença avec le roi Egbert, et le royaume de Mercie perdit toute influence .

[source Wikipedia]

Arbre généalogique

  1. Cuthberht de Mercie [I6134]
    1. Cenwulf de Mercie
      1. Ælthryth [I3739]
        1. Eadburga de Mercie [I3737]

Ascendants

Références des sources

  1. Charles Cawley: Medieval Lands - Foundation for Medieval Genealogy [S0099]
  2. Wikipedia [S0052]
  3. Wikipedia + TharkunColl: Liste des rois de Mercie / Mercia (Wikipedia) [S0168]