Chilperic Ier 1

Nom de naissance Chilperic Ier
Identifiant Gramps I2065
Genre masculin
Âge au décès entre 56 ans, 1 jour et 59 ans

Événements

Événement Date Lieu Description Sources
Naissance [E3214] entre 525 et 527      
Décès [E3215] 584 Chelles, Seine et Marne, France    

Parents

Relation avec la souche Nom Date de naissance Date de décès Relation dans la famille (si différent de la naissance)
Père Clotaire Ier le Vieux des Francs [I2067]vers 49729. novembre 561
Mère Arégonde [I2068]vers 515entre 573 et 579
         Chilperic Ier [I2065] entre 525 et 527 584
 
Père Clotaire Ier le Vieux des Francs [I2067]vers 49729. novembre 561
Belle-mère Gondioque [I2693]
    La demi-sœur consanguine     Clodeswinthe [I2697]
    Le demi-frère consanguin     Gondebaud [I2698]
    Le demi-frère consanguin     Gothard [I2699]
 
Père Clotaire Ier le Vieux des Francs [I2067]vers 49729. novembre 561
Belle-mère Sainte Radegonde de Poitiers [I2702]51913. août 587
 
Père Clotaire Ier le Vieux des Francs [I2067]vers 49729. novembre 561
Belle-mère Ingonde [I2683]vers 499546
    Le demi-frère consanguin     Caribert [I2684]
    Le demi-frère consanguin     Gontran [I2685]
    Le demi-frère consanguin     Sigebert Ier des Francs [I2686] vers 535 575
    Le demi-frère consanguin     Gonthaire [I2687]
    Le demi-frère consanguin     Childeric [I2688]
    La demi-sœur consanguine     Chlodosuinda [I2689]
    La demi-sœur consanguine     Bilichildis [I3264]
 
Père Clotaire Ier le Vieux des Francs [I2067]vers 49729. novembre 561
Waldrade [I2668]
 
Père Clotaire Ier le Vieux des Francs [I2067]vers 49729. novembre 561
Belle-mère Chunsène [I2700]
    Le demi-frère consanguin     Chramne [I2701] 561
 
Père Clotaire Ier le Vieux des Francs [I2067]vers 49729. novembre 561
Belle-mère ? ? [I2703]
    Le demi-frère consanguin     Gondobald [I2704]

Familles

    Famille de Chilperic Ier et Audovere [F1537]
Mariés Femme Audovere [I3372] ( * + ... )
  Enfants
Nom Naissance Décès
Merovech [I3373]577
    Famille de Chilperic Ier et Galswintha des Wisigoths [F1535]
Mariés Femme Galswintha des Wisigoths [I3370] ( * + vers 567 )
    Famille de Chilperic Ier et Frédégonde [F0878]
Mariés Femme Frédégonde [I2066] ( * vers 545 + 597 )
  Enfants
Nom Naissance Décès
Clotaire II le Jeune de Neustrie [I2064]58418. octobre 629

Anecdote

Chilpéric Ier, né entre 525 et 527, mort entre le 20 et le 28 septembre 584 à Chelles, est le deuxième roi dans la suite des rois de Soissons de la dynastie des Mérovingiens.

Il est le petit-fils de Clovis, roi des Francs, et le fils de Clotaire Ier, auquel il succède de 561 à 584, et de la reine Arnegonde. Son règne est connu grâce au Dix livres d'Histoire, hagiographie écrite par l'évêque Grégoire de Tours, où ce dernier raconte les règnes de « bons » et de « mauvais » rois. Dans ces récits, il prône la supériorité du pouvoir spirituel (auctoritas) exercé par les évêques sur le pouvoir temporel (potestas) exercé par les rois[2]. Pour cette raison, l'évêque de Tours s'oppose à l'autorité de Chilpéric lorsque celui-ci juge les évêques, dont la dignité serait supérieure[3].

À la mort de Clotaire Ier, Chilpéric hérite de la plus petite partie du royaume des Francs, dont une grande partie de l'Église est placée sous l'autorité de Sigebert Ier, son demi-frère, lequel use de toute son autorité sur les évêques des diocèses suffragants.

La division du royaume des Francs générant une compétition féroce entre les prétendants au royaume, Chilpéric reprend la guerre civile qui avait été interrompue lors de la réunification du regnum Francorum par son père, du fait qu'il n'ait pas pu obtenir Tours et Poitiers lors du partage du royaume, que son père a tenues dès 511. Le rapprochement de l'Austrasie avec les Aquitains et les Wisigoths sert également de motif à la guerre. Durant la quasi-totalité de son règne, il tente d'accroître son domaine et combat ses demi-frères. La mort de deux d'entre eux lui permet une expansion territoriale.

Chilpéric a été l'un des derniers rois mérovingiens à régner en monarque absolu sur ses sujets[4], avant que le pouvoir ne s'effrite, capté par une noblesse ambitieuse.

Les épidémies et les assassinats viennent quasiment à bout de sa descendance, mais un fils, Clotaire, lui naît in extremis avant qu'il ne soit assassiné à Chelles, à l'issue d'une partie de chasse. Son royaume est sauvegardé par la volonté de son épouse, la reine Frédégonde, et de son dernier demi-frère Gontran, lesquels protègent le royaume pendant la minorité de son fils.

[source Wikipedia]

Arbre généalogique

  1. Clotaire Ier le Vieux des Francs [I2067]
    1. Arégonde [I2068]
      1. Chilperic Ier
        1. Audovere [I3372]
          1. Merovech [I3373]
        2. Galswintha des Wisigoths [I3370]
        3. Frédégonde [I2066]
          1. Clotaire II le Jeune de Neustrie [I2064]

Ascendants

Références des sources

  1. Wikipedia [S0052]