Sainte Adélaïde de Bourgogne 1

Nom de naissance Sainte Adélaïde de Bourgogne
Identifiant Gramps I2864
Genre féminin
Âge au décès environ 68 ans

Événements

Événement Date Lieu Description Sources
Naissance [E3901] vers 931 Orbe, Vaud, Suisse    
Décès [E3902] 999 Seltz, Bas Rhin, Alsace, France    

Familles

    Famille de Otton Ier le Grand du Saint Empire et Sainte Adélaïde de Bourgogne [F1249]
Mariés Mari Otton Ier le Grand du Saint Empire [I2808] ( * 23/11/912 + 7/5/973 )
  Enfants
Nom Naissance Décès
Richlind de Germanie [I3462]
Otton II le Roux du Saint Empire [I2865]vers 9557/12/983

Anecdote

Née à Orbe (Urba) vers l'an 931, morte à Seltz en 999, Adélaïde est un personnage qui semble avoir eu une influence plus politique que religieuse.

Fille du roi Rodolphe II de Bourgogne et de Berthe de Souabe, fille du duc Burchard II de Souabe, elle est mariée très jeune au roi d'Italie Lothaire. Selon une chronique, son beau-père, Hugues d'Arles, l'aurait aussi, semble-t-il, déshonorée « avant même qu'elle ne fût parvenue à la couche de son fils »...

Elle se retrouve bien vite veuve, son mari ayant été empoisonné en 950 par Bérenger II, marquis d'Ivrée, qui prenant le pouvoir à sa place, emprisonne la reine Adélaïde. Mais celle-ci appelle à son secours le roi des Germains Otton Ier, le fondateur du Saint-Empire romain germanique qui l'épouse en 951 et détrône Bérenger. Elle a alors 20 ans.

Elle est couronnée impératrice avec son époux par le pape Jean XII à Rome en février 962. Elle met son influence auprès de l'empereur au service de l'Église et des pauvres; elle favorise la réforme clunisienne.

Elle devient veuve en mai 973.

Sa mésentente avec sa belle-fille Théophano provoque un premier éloignement de la cour par son fils Otton II. Après le décès de celui-ci en décembre 983, elle doit pourtant s'allier avec sa bru pour arracher son petit-fils Otton III, encore mineur, à la garde de Henri le Querelleur.

De la mort de Théophano en juin 991 à la majorité d'Otton III en 995, elle assure la régence de l'empire.

Elle meurt en 999, l'année où son ami Gerbert d'Aurillac devient pape sous le nom de Sylvestre II. On lui doit la fondation de nombreux monastères, notamment celui de Seltz, où elle a fini sa vie.

Elle est devenue sainte Adélaïde. Sa fête, dans le calendrier catholique, est fixée au 16 décembre.

[source Wikipedia]

Arbre généalogique

    1. Sainte Adélaïde de Bourgogne
      1. Otton Ier le Grand du Saint Empire [I2808]
        1. Otton II le Roux du Saint Empire [I2865]
        2. Richlind de Germanie [I3462]

Références des sources

  1. Wikipedia [S0052]