Vladimir Ier le Grand Svyatoslavich de Kiev 1 2

Nom de naissance Vladimir Ier le Grand Svyatoslavich de Kiev
Prénom usuel Saint Vladimir Ier le Grand
Nom de naissance Володимеръ Святославичь
Nom de naissance Volodymyr
Nom de naissance Valdamarr
Nom de naissance Valdemar
Nom de naissance Volodymer
Identifiant Gramps I2168
Genre masculin
Âge au décès environ 57 ans, 6 mois, 14 jours

Événements

Événement Date Lieu Description Sources
Naissance [E3384] vers 958      
Décès [E3385] 15/7/1015 Berestovo, Ukraine    

Parents

Relation avec la souche Nom Date de naissance Date de décès Relation dans la famille (si différent de la naissance)
Père Sviatoslav I Igorevich de Kiev [I2568]vers 9420/3/972
Mère Malusha [I2569]
         Vladimir Ier le Grand Svyatoslavich de Kiev [I2168] vers 958 15/7/1015

Familles

    Famille de Vladimir Ier le Grand Svyatoslavich de Kiev et Rogneda de Polotsk [F0936]
Mariés Femme Rogneda de Polotsk [I2169] ( * 962 + 1002 )
   
Événement Date Lieu Description Sources
Mariage [E3388] vers 980      
Divorce [E3389] 988      
Note sur l'événement

Divorce lors de la conversion au christianisme de "Saint Vladimir" (ce brave homme avait, quelques années auparavant, juste violé sa future épouse et assassiné ses futurs beaux-parents afin de mettre la main sur Rogneda et le royaume de Polatsk).

  Enfants
Nom Naissance Décès
Iaroslav Ier le Sage Vladimirovitch de Kiev [I2100]97820/2/1054
    Famille de Vladimir Ier le Grand Svyatoslavich de Kiev et ? ? [F2091]
Non mariés Conjoint ? ? [I4152] ( * + ... )
  Enfants
Nom Naissance Décès
? Vladimirovna [I4153]

Anecdote

Saint Vladimir Ier le Grand, « Soleil Clair » (en ukrainien Volodymyr), (958-1015), est l'une des grandes figures de la Russie médiévale, tant d'un point de vue politique que spirituel. Fils de Sviatoslav Ier, il est d'abord prince de Novgorod puis, après avoir fait assassiner son frère Iaropolk Ier, il devient grand-prince de Kiev, régnant de 980 à 1015.

Il commence son règne par une série de campagnes victorieuses contre les Viatitches, les Radimitches, la Pologne, les Iatvinges de Lituanie et les Bulgares de la Volga (musulmans) (981-85).

En 987, l'empereur byzantin Basile II lui demande de l'aide pour mettre fin à la révolte de Bardas Phocas. Vladimir lui livre 6 000 guerriers varègues et obtient en échange la main de la princesse Anna Porphyrogénète, sœur des empereurs. Après son mariage, il renonce au paganisme et à ses nombreuses concubines. Il reçoit le baptême en 988 et impose à son peuple le christianisme de rite byzantin.

À sa mort, une guerre de succession fratricide de (1015-1019), éclate entre son neveu Sviatopolk et plusieurs de ses nombreux fils, dont Gleb et Iaroslav. Considéré comme le principal fondateur de la « Sainte Russie », il est également un personnage récurrent des bylines russes qui se déroulent souvent sous son règne. Dans ces poèmes épiques, il est généralement représenté comme un souverain juste et respecté de ses sujets, à l'image du roi Arthur des légendes celtes.

Selon la Chronique de Nestor, Vladimir « se laissa aller à l'amour des femmes... car il était débauché comme Salomon ». L'évêque allemand Thietmar le décrit comme « fornicator immensus et crudelis », tandis que les chroniqueurs font référence à plusieurs centaines de concubines qu'il gardait dans son palais de Vychgorod. De ses différentes épouses, il eut au total onze fils.

Les Russes ont canonisé ce prince et l'honorent le 15 juillet, jour de sa mort. L'impératrice Catherine II a institué en son honneur l'Ordre de Saint-Vladimir.

[source Wikipedia]

Arbre généalogique

  1. Sviatoslav I Igorevich de Kiev [I2568]
    1. Malusha [I2569]
      1. Vladimir Ier le Grand Svyatoslavich de Kiev
        1. Rogneda de Polotsk [I2169]
          1. Iaroslav Ier le Sage Vladimirovitch de Kiev [I2100]
        2. ? ? [I4152]
          1. ? Vladimirovna [I4153]

Ascendants

Références des sources

  1. Wikipedia [S0052]
  2. Charles Cawley: Medieval Lands - Foundation for Medieval Genealogy [S0099]