Nectanebo Ier 1a

Nom de naissance Nectanebo Ier
Nom de naissance Nectanebus
Nom de naissance Nekhtnebef
Identifiant Gramps I3700
Genre masculin
Âge au décès inconnu

Événements

Événement Date Lieu Description
Sources Notes
Naissance [E4740]   Egypte  
 
Décès [E4741]   Egypte  
 

Parents

Relation avec la souche Nom Date de naissance Date de décès Relation dans la famille (si différent de la naissance)
Père Djedhor [I3701]
         Nectanebo Ier [I3700]

Familles

    Famille de Nectanebo Ier et Ptolmaïs [F1788]
Mariés Femme Ptolmaïs [I3702] ( * + ... )
  Enfants
Nom Naissance Décès
Scota [I3699]

Media

Anecdote

Pharaon ... si on croit aux légendes ...

La filiation est totalement incertaine (euphémisme pour imaginaire et folklorique) car en plus du manque de sources fiables, la chronologie est complètement incohérente.

Anecdote

Nectanébo Ier (Khéperka Rê) qui règna de -380 à -362 est un des derniers Égyptiens sur le trône d'Égypte.

Il fut un grand constructeur ou reconstructeur des principaux temples d'une Égypte réunifiée pour la dernière fois par des souverains d'origine locale. Il construisit à Saïs et à Bubastis où on a retrouvé des reliefs jubilaires bien qu'il n'atteint pas le nombre de règne nécessaire pour procéder au jubilé du heb sed.

Il intervint également à Héliopolis en embellissant le sanctuaire du dieu Rê. Des lions couchés à son nom qui sont aujourd'hui à Rome où ils avaient été importés pour le temple d'Isis de la capitale impériale, devaient alors initialement orner l'entrée d'un des sanctuaires de la ville du soleil, continuant ainsi l'œuvre de ses prédécesseurs et se rattachant davantage encore à la tradition saïte.

[source Wikipedia]

Anecdote

Scota, in Irish mythology, Scottish mythology, and pseudohistory, is the name given to two different mythological daughters of two different Egyptian Pharaohs to whom the Gaels traced their ancestry, allegedly explaining the name Scoti, applied by the Romans to Irish raiders, and later to the Irish invaders of Argyll and Caledonia which became known as Scotland.

The Scota who was allegedly the wife of Mil is named as the daughter to a pharaoh named 'Nectanebus' (a name which might be meant to identify either Nectanebo I or Nectanebo II), and in this myth it was the sons of Mil and Scota that settled in Ireland.

Goídel (or his son Sru) was expelled from Egypt shortly after the Exodus of the Israelites by a pharaoh whom 17th century Irish chronicler Geoffrey Keating names Intuir. After much travelling his descendants settled in Hispania (or Iberia - modern Spain and Portugal), where Míl Espáine was born, and it was the sons of Míl, Eber Finn and Eremon, who established the Gaelic presence in Ireland.

South of Tralee town, in Ireland, in a valley is an area known as Glenn Scoithin, "Vale of the little flower", more normally known as Foley's Glen, reputedly the grave of Scota

[source Wikipedia]

Arbre généalogique

  1. Djedhor [I3701]
    1. Nectanebo Ier
      1. Ptolmaïs [I3702]
        1. Scota [I3699]

Ascendants

Références des sources

  1. Wikipedia [S0052]
      • Page : http://en.wikipedia.org/wiki/Scota