Semur en Brionnais, Charolais Brionnais - Saône et Loire (71), Sud Bourgogne, France

Identifiant Gramps P0323
Ville Semur en Brionnais
Comté (Départ.) Charolais Brionnais - Saône et Loire (71)
Région/Province Sud Bourgogne
Pays France

Media

Anecdote

Semur en Brionnais est une commune française, située dans le département de Saône-et-Loire et la région Bourgogne. Elle est classée parmi les plus beaux villages de France.

Niché sur une colline, comme son nom l'indique, Semur fait partie du Brionnais comme la ville de Marcigny.

Du Xe au xive siècle, les barons de Semur furent une famille puissante. Ainsi Dalmace Ier, dit Dalmace le Grand (1000? à 1048) maria sa fille Hélie au duc de Bourgogne Robert Ier. Le plus célèbre membre de la famille de Semur fut un autre fils de Dalmace le Grand, Saint Hugues (1024-1109), qui devint Grand Abbé de Cluny, et joua un rôle important dans l'ensemble de la chrétienté.

De nombreux monuments témoignent de l'importance de Semur, notamment les restes du Château Saint-Hugues du xe siècle, et l'église romane Saint-Hilaire du xiie siècle (l'une des plus tardives du Brionnais), d'influence clunisienne.

Dès le début du haut Moyen Âge, et jusqu'au commencement du xive siècle, le Brionnais fut le siège d'une puissante baronnie, celle des barons de Semur.
Faute de documents, les origines de la famille de Semur sont obscures. Sans doute, séduit par le site, un seigneur de passage dans la région, Freelan de Chamill, fit-il construire un château féodal au sommet du promontoire de Semur, dominant et contrôlant ainsi la vallée de la Loire.
La baronnie se développa alors sous l'impulsion des seigneurs de Semur, dont certains connurent gloire et puissance, tel Dalmace Ier, dit Dalmace le Grand (1000 ? à 1048).
L'un de ses fils, Hugues - le futur saint Hugues - (1024-1109), deviendra grand abbé de Cluny et jouera un rôle important dans toute la chrétienté.
Une fille de Dalmace, Hélie, épousa le duc de Bourgogne Robert Ier. Le fait même qu'une fille de la seigneurie de Semur ait été choisie pour femme par l'un des princes les plus puissants de France, et sans doute de la chrétienté, montre bien que la famille de Semur, au xie siècle, était considérée.

Pendant plusieurs siècles, la baronnie de Semur va connaître prospérité et sécurité. Cette puissance, le calme relatif de la province brionnaise, l'encouragement, la protection et l'aide apportés par la famille des barons, tout cela peut expliquer partiellement la mise en chantier, dès le xie siècle, de plusieurs églises dans le Brionnais. Le premier couvent de femmes dépendant de Cluny fut également fondé à Marcigny. L'influence spirituelle d'Autun, centre religieux important du monde de la chrétienté, et de Cluny, qui connut un rayonnement sans précédent aux xie siècle et xiie siècle, essentiellement sous l'autorité de saint Hugues, grand abbé de Cluny, constitue également une explication.
Ajoutons enfin qu'il existait la possibilité de se procurer, sur place, les matériaux nécessaires à la construction des édifices. Des carrières, d'où était extraite la belle pierre jaune du Brionnais, sont encore visibles aujourd'hui.

[source Wikipedia]

Références

  1. Helie de Semur en Brionnais [I3267]
  2. Saint Hugues de Cluny [I3764]